Mon engagement professionnel

 

Ce qui me semble le plus important, pour un professionnel de la

psychothérapie et  de la psychologie, c’est la transparence.

 

C’est la raison pour laquelle j’essaye d’être le plus clair possible sur la manière dont je travaille, et sur ce que je suis.

C’est aussi pourquoi je ne suis pas favorable à la définition de la profession de psychothérapeute par les diplômes et la formation ; cela resque de freiner l'évolution. je me suis exprimé sur la question.

Ceci m’a amené à m’engager personnellement dans plusieurs organisations, d’abord au Syndicat National des Professionnels de la Psychothérapie, puis dans « PsY en mouvement ».

En octobre 2010, j’ai été élu président de PsY en Mouvement. Cette reconnaissance par mes confrères et consoeurs m'a fait plaisir, et m'a donné de nouvelles responsabilités. C'est au sein de cette organisation

 Après un mandat de trois ans comme président, reconduit chaque année par l'assemblée générale à l'unanimité, donner un nouveau souffle à la fédération. Il s'agissait de développer plus encore la communication, faire connaître le travail de psychopraticien au moyen d'un site amélioré, de rencontres, de colloques et autres manifestations. Il fallait pour cela se mobiliser et se mettre sérieusement au travail. Malheureusement, l'équipe que s'était formée autour de moi a sans doute été effrayée par la tâche et n'a pas souhaité me suivre. je n'ai donc pas sollicité de nouveau mandat et décidé de quitter PsY en mouvement.

Aujourd'hui, je préfère n'adhérer a aucun mouvement, tout en gardant de nombreux contacts avec mes consoeurs et confrères. Je conserve toutefois la charte d'engagement professionnel dont j'ai piloté la rédaction . On  peut la charger en cliquant dessus.

Charte deontologie