Quelles sont les méthodes thérapeutiques que j'utilise ?

 

Le point commun à toutes les psychothérapies est qu’elles reposent sur la relation entre le thérapeute et son client. Il est donc essentiel que cette relation soit de bonne qualité, incluant en particulier une confiance réciproque. Si, pour une raison ou une autre, cette confiance venait à manquer, il serait indispensable d’en parler et de la retrouver,…


Indépendamment de ce point commun, revendiqué par tous les professionnels pratiquant la psychothérapie,  il existe différentes écoles, qui diffèrent les unes des autres soit par leurs références théoriques, soit par leurs méthodes. La liste est trop longue pour la donner ici. On trouvera des précisions dans divers ouvrages, notamment

Choisir sa psychothérapie, livre collectif publié chez Odile Jacob.  Cet ouvrage très complet, encadré par des psychiatres, est d’une orientation plutôt médicale, et s’adresse plus particulièrement aux professionnels.

Je préfère, personnellement, Psychothérapie 100 réponses.Dunod 2006, de mon ami Serge Ginger, qui nous a quitté il y a peu, livre  à la fois très clair et complet qui aborde simplement les questions générales, ainsi que les particulières.

Pour ma part, je n’appartiens à aucune école, mais préfère utiliser les techniques et méthodes que je peux apprendre dans divers courants. Toutefois, je me situe plutôt dans les courants cognitivo-comportementaliste et humaniste. C’est en fonction des attentes de la personne qui vient me voir que, avec elle, nous allons prendre une direction plus qu’une autre. Voici, succinctement, une description des diverses approches qui sont les miennes.

Il y a souvent d’ailleurs plusieurs temps dans une thérapie.

 

Thérapie stratégique brève Thérapie comportementale et cognitive
Hypnothérapie Thérapie de fond
Thérapie sexuelle Thérapie du couple et de la famille

 

 Une précision : je ne suis pas psychanalyste. La psychanalyse est une des grandes théories psychologiques du 20° siècle qui a fortement influencé la pensée humaine. Durant mes études, j’ai appris les concepts psychanalytiques et y fais éventuellement référence. Je côtoie de nombreux psychanalystes, dont certains sont mes amis. Mais je ne pratique pas la thérapie psychanalytique, qui correspond à une approche très particulière exigeant une expérience personnelle que je n’ai pas souhaité avoir.

En général, les séances se déroulent dans mon cabinet, mais on peut aussi travailler à distance.